Gazelle de Thomson

Gazelle de Thomson

Nom latin : Eudorcas thomsonii

Petite mais rapide !


  • C’est l’une des plus petites gazelles de la savane avec un poids variant entre 13 et 30 kg. En sprint, elle peut atteindre 80 km/h : c’est l’une des rares à donner du fil à retordre au guépard, le prédateur terrestre le plus rapide au monde.
  • En situation de stress, elle exécute des bonds très particuliers, les pattes tendues, d’un mètre de haut que l’on surnomme «stotting». 
  • Elle s’abreuve très peu, tirant ses besoins hydriques de l’eau contenue dans sa nourriture et de la rosée déposée sur les végétaux.
  • Le zèbre, le gnou et la gazelle de Thomson représentent 60% de la biomasse des ongulés au Serengeti. Si on considère seulement les plaines de l’est, c’est près de 94% de la biomasse.
  • Les populations diminuent en raison du manque d’eau, de l’impact du tourisme, de la modification de l’habitat, de l’augmentation du réseau routier et de l’agriculture.
  • Répartition

    Afrique de l’Est

  • Habitat

    Prairies

  • Régime alimentaire

    Herbivore

  • Statut

    Quasi menacé d’extinction

  • Zone Zoo

    Afrique