Une campagne de levée de fonds ambitieuse de 200 000 $

Un autre continent, une faune riche et diversifiée, des espèces en péril, des communautés inspirantes, des conditions de travail éprouvantes, des imprévus en quantité…

Ce sont non seulement les défis, mais aussi les perspectives qui ont motivé le Zoo de Granby et ses partenaires à s’impliquer dans cet ambitieux projet outre-mer!

Cinq objectifs ont été déterminés afin de mener à bien cette initiative de conservation des éléphants, des gorilles et d’autres espèces menacées, tout en prônant la protection du territoire par l’implication citoyenne et celle des acteurs économiques environnants.

Les cinq objectifs du projet

À propos du Parc National de Campo-Ma’an

Le Parc National de Campo-Ma’an a une superficie de 264 000 hectares (plus de 5 fois la superficie de l’île de Montréal) et est entouré de dizaines de villages et d’une population de 100 000 habitants, principalement des autochtones. Le parc est inscrit sur la liste des 33 zones prioritaires du Réseau des Aires Protégées de l’Afrique Centrale. Situé à proximité de la ville portuaire de Kribi, une station balnéaire populaire auprès des touristes, le parc reçoit quelques centaines de touristes annuellement. Le parc reçoit quelques centaines de touristes annuellement. Son potentiel écotouristique est évidemment beaucoup plus élevé.

Le parc regorge d’une grande variété d’habitats et héberge quelques dizaines d’espèces menacées. On y retrouve plus de 700 gorilles, 700 chimpanzés et 350 éléphants. On y compte aussi quelques 300 espèces d’oiseaux et 122 espèces de reptiles. C’est aussi la seule aire protégée où il y a la présence du singe mandrill au Cameroun.

Une employée du Zoo de Granby entre en action!

Forte de plusieurs expériences enrichissantes sur le continent africain au cours des dernières années, et détentrice d’un diplôme en technique de santé animale, Valérie Michel travaille au Zoo de Granby avec les éléphants et les gorilles. C’est à elle que revient le mandat de participer concrètement aux activités de conservation au Parc national de Campo Ma’an avec l’ équipe de la Fondation pour l’environnement et le Développement au Cameroun, du service de conservation du parc, du Fonds mondial pour la nature et de l’Université Concordia.