Le Zoo de Granby annonce une découverte d’envergure
pour la préservation du Martinet ramoneur


11 septembre 2019

Pour diffusion immédiate

GRANBY - C’est avec fierté que le Zoo de Granby annonce une découverte significative, dans le cadre du projet de protection des habitats de nidification du Martinet ramoneur au Québec, soutenu par le programme d’intendance de l’habitat d’Environnement et Changement climatique Canada. Deux nids de cette espèce menacée d’oiseau insectivore aérien ont été découverts en milieu naturel en juillet 2019, ce qui représente une première depuis près de 15 ans au Québec. En fait, dans les 55 dernières années, seulement 4 nids de cette espèce avaient été répertoriés au creux d’arbres en milieu forestier dans la province. De nos jours, cet oiseau fait principalement son nid dans les cheminées des bâtiments. Il s’agit donc d’une découverte d’une importance primordiale pour les efforts de rétablissement du martinet au Canada. Cette trouvaille a été partagée lors du congrès de la Société des ornithologistes du Canada, qui avait lieu dernièrement dans la ville de Québec.

Ce projet d’envergure, débuté en 2018, se poursuivra jusqu’en 2020. Se déroulant principalement en Haute-Mauricie, il vise à caractériser les habitats de nidification du Martinet ramoneur en milieu naturel, à préciser les patrons de la migration automnale et à accompagner des propriétaires de la région vers des actions d’intendance favorisant la protection de l’espèce. Une part du projet consiste à équiper les oiseaux d’un émetteur de radio-télémétrie, ce qui permet aux biologistes de suivre leurs déplacements grâce à des antennes disséminées sur le territoire ainsi qu’à un suivi manuel en véhicule, en bateau et à pied à travers la forêt boréale.

Plusieurs partenaires sont impliqués dans la réalisation de cette initiative, dont le Service canadien de la faune et la Direction générale des sciences et de la technologie d’Environnement et Changement climatique Canada. L’Observatoire d’oiseaux de Tadoussac/Explos-Nature et le San – Station boréale sont également des partenaires principaux du projet. Plusieurs organisations de la Haute-Mauricie et du Québec soutiennent l’initiative, comprenant la Pourvoirie Seigneurie du Triton, la Pourvoirie Oswego, la Zec Bessonne, le Regroupement QuébecOiseaux et le Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Le tout est rendu possible grâce à l’appui financier du programme d’intendance de l’habitat d’Environnement et Changement climatique Canada et de l’organisme Protection des oiseaux du Québec.

Le Zoo de Granby est une institution de conservation reconnue dont le mandat est d’assurer le bien-être des animaux sous sa garde, la reproduction des espèces menacées de même que la sauvegarde d’espèces animales et d’habitats fauniques dans un souci de préservation de la biodiversité. Le département Conservation et Recherche travaille sur des projets de protection de la faune tant au Québec qu’à l’étranger.


À propos du Zoo de Granby

Le Zoo de Granby est un organisme à but non lucratif, fondé en 1953, dont la mission est de faire vivre, à une clientèle variée et de tout âge, une expérience enrichissante, divertissante et éducative visant la sensibilisation envers la conservation du monde animal. Il emploie au plus fort de la saison touristique près de 800 personnes. Les retombées économiques directes et indirectes du Zoo de Granby dans sa région sont évaluées à plus de 50 M$ annuellement, une hausse de plus de 75 % depuis 2004.

-30-

Pour information :

Hélène Bienvenue
Conseillère en communication et marketing
450 372-9113 poste 2195
cell : 450 775-8617
[email protected]