Bien adaptés aux chaleurs estivales!

Devant le thermomètre qui s’emballe, plusieurs y vont de stratégies diverses pour contrer les effets de la chaleur intense. Pour vous rafraichir, optez-vous pour la trempette dans la piscine? Le verre de limonade bien glacée? Le farniente à l’air climatisé? Les animaux ont, eux aussi, plusieurs astuces pour supporter les chaleurs intenses… et certaines ont de quoi surprendre!

Produire sa propre crème solaire!

L’hippopotame commun possède, malgré ses quelques tonnes, une peau très sensible aux rayons du soleil. En plus de passer le plus clair de son temps dans l’eau, l’animal produit une substance visqueuse qui donne une teinte légèrement rosée à la peau du pachyderme. Cette substance agit comme un écran solaire et protège même des rayons ultraviolets : pratique!

Se couvrir… vraiment?

Combien de fois avons-nous observé un animal par temps chaud et nous passer la réflexion : « mais c’est épouvantable, il est couvert de poils! ». Folie ou… stratégie? La fourrure sert d’écran entre la peau et les rayons du soleil, permettant de l’isoler partiellement des effets de la chaleur et de limiter l’augmentation de la température corporelle. De plus, lorsqu’elle est de couleur pâle, comme chez le lion, elle permet de réfléchir carrément une partie des rayons.

Boire beaucoup d’eau… ou pas!

Le chameau est le champion toutes catégories de la survie sous une chaleur intense; il peut en effet perdre jusqu’à 20% de son poids corporel en eau, sans souffrir de la soif. Mais comment y parvient-il? Contrairement à la croyance populaire, ce n’est pas de l’eau que l’on retrouve dans les bosses mais de la graisse (jusqu’à 36 kg!) que l’organisme absorbe graduellement lorsque les conditions (eau, nourriture) deviennent difficiles. Ingénieux et… portatif!

Et au zoo?

Loin de connaitre les conditions arides et caniculaires de certaines régions du monde, les pensionnaires du Zoo de Granby ont tout de même droit à plusieurs petites attentions afin de rendre leur saison estivale plus confortable : brumisateurs dans certains parcs extérieurs, zones d’ombre et caches à profusion, sucettes glacées géantes au goût du jour (avec morceaux de fruits pour les primates, avec morceaux de poisson pour les félins), sources, lacs et étangs pour favoriser la baignade, etc.

Sur ce, bonne fin d’été à tous!