La journée internationale du tigre sous le signe de l'espoir

Le 29 juillet, les institutions de conservation et les zoos accrédités, comme le Zoo de Granby, invitent la population à célébrer le tigre et à prendre action pour leur protection en nature.

2022 est l’année des félins au Zoo de Granby! En faisant votre don à la Fondation du zoo, vous participez aux efforts de conservation de ces magnifiques animaux : les fonds amassés seront entre autres dédiés à des projets de conservation en nature, d’éducation et de sensibilisation, de même qu’à des projets visant l’amélioration du bien-être des félins sous nos soins. Le 29 juillet, célébrez la journée internationale du tigre en devenant un acteur de notre mission : agir pour préserver le monde animal.

Depuis le début du 20e siècle, les populations de tigres ont diminuées de près de 95% en nature. Ce splendide animal joue un rôle écologique essentiel dans son milieu, notamment en contrôlant les populations de proies : autrement dit, il permet de maintenir l’équilibre entre les ressources disponibles et la quantité d’herbivores qui en profitent. Chasseur puissant et furtif, il compte sur ses accélérations foudroyantes pour surprendre ses proies. Malgré tout, il ne réussit sa chasse qu’une fois sur cinq.

La survie des tigres en nature est menacée entre autres par la convoitise : bien que protégé, son magnifique pelage rayé alimente toujours le commerce illégal par le braconnage. La fragmentation et la perte d’habitats affectent également les populations en nature, les tigres ayant besoin de territoires immenses afin de trouver leurs proies. La construction de routes permettant l’exploitation minière et forestière offre également davantage d’accès aux braconniers dans les coins les plus reculés de son aire de distribution. Finalement, les changements climatiques modifient la composition de la végétation et les accès à l’eau, perturbant le comportement des proies et donc de ceux qui s’en nourrissent.

Crédit photos : Bertrand Duhamel


Heureusement, la dernière mise à jour réalisée par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) offre une lueur d’espoir. Elle a en effet annoncé, en juillet 2022, que grâce à des méthodes de dénombrement améliorées, les tigres seraient environ 40% plus nombreux que ce qui avait été évalué en 2015, soit possiblement jusqu’à 5 578 individus en nature. Une victoire pour les organismes de conservation qui œuvrent pour le rétablissement des populations de tigres en nature, la preuve que les efforts de protection des habitats sont essentiels et portent fruit.

Soit, mais il est trop tôt pour crier victoire et l’espèce n’est pas tirée d’affaire pour autant. Le rôle des institutions zoologiques accréditées, comme le Zoo de Granby, demeure essentiel, non seulement afin de mieux connaitre la biologie de l’espèce, mais aussi pour maintenir la génétique du grand félin par des programmes de reproduction en milieu zoologique et investir dans des programmes de recherche et de conservation sur le terrain.

Pour en apprendre plus sur les tigres du Zoo de Granby, regardez notre naturaliste-interprète vous en parlez dans ce vidéo Live Facebook.