Menu cinq services

Choisir quoi préparer pour le souper est un casse-tête? Alors, imaginez avoir près de 2 000 bouches à nourrir! Bien que chacune des espèces de notre collection animale compte des particularités alimentaires qui lui sont propres, l’équipe des soins animaliers parvient jour après jour à combler tous les besoins nutritionnels de nos pensionnaires, souvent avec créativité!

D’abord, tous nos animaux suivent une diète stricte et minutieusement suivie : celle-ci est ajustée en fonction de la saison, d’une gestation, d’une condition médicale particulière, etc. Il faut satisfaire l’appétit de carnivores, d’herbivores, d’insectivores, de piscivores et de frugivores provenant d’Asie, d’Afrique, d’Océanie…

Pour y parvenir, une quarantaine de variétés de moulée sèche, près d’une cinquantaine de fruits et de légumes (selon la saison) différents, du poisson, des crevettes, de la viande chevaline, du foin et autres délices sont préparés quotidiennement pour combler les estomacs.

Plus de 15 tonnes de viande, une tonne de pommes, 300 douzaines d’œufs et 8 000 grillons sont nécessaires annuellement pour nourrir tout le monde.

Malgré un régime alimentaire rigoureux, y a-t-il de la place pour de petits plaisirs? Bien sûr! Que ce soit pour l’enrichissement, l’entrainement biomédical ou pour passer en douce un traitement, nous pensionnaires ont droit occasionnellement à de petites douceurs.

Les gorilles apprécient particulièrement les noisettes ou les framboises lors de l’entrainement. Pour les éléphants, des rondelles de carottes ou des carrés de luzernes captent leur attention!

À l’automne, les citrouilles font le bonheur des hippopotames et une larme de beurre d’arachides sur un bâton comble les sens de l’ours noir d’Himalaya!