Projet de recherche sur les rhinocéros en milieu zoologique : c’est parti!

Les rhinocéros K.C. et Shaboola participent à un vaste projet de recherche nord-américain qui réunit une quarantaine d’institutions zoologiques et plus de 100 pachydermes. Ce projet est chapeauté par l’American Institute of Rhinoceros Science (AIRS) et fait appel à différentes spécialités du monde scientifique : c’est vraiment une grosse affaire! Le Zoo de Granby est très fier de collaborer et de faire avancer la science et augmenter le niveau de connaissance sur ces gros pachydermes.

Déjà, depuis l’été dernier, les techniciens en soins animaliers travaillent à désensibiliser nos pachydermes aux différentes manipulations qui seront nécessaires durant l’étude. L’objectif est d’amener progressivement l’animal à collaborer volontairement à la manipulation nécessaire, et ce sans anesthésie ! Les techniciens ont également débuté la collecte de données : sondage sur notre gestion de ces animaux et sur leurs soins quotidiens, ainsi que récoltes d’échantillons de fèces, de sang et de nourriture.

La désensibilisation de K.C. avait d’ailleurs fait l’objet d’une capsule Web de contenu supplémentaire sur ICI Explora.

Entre le 6 et le 10 janvier dernier, une étudiante à la maîtrise du George Mason University, est venue prendre les mesures morphométriques de nos rhinos (longueur, hauteur), récolter des données sur l’activité cardiaque des gros mammifères et mesurer leur état de chair, en plus de procéder à la pose du bracelet GPS et observer leur niveau d’activité quotidien. Cette dernière sera de retour à l’été 2023 afin de collecter les mêmes données et de comparer les résultats entre l’été et l’hiver.

Ultimement, les données recueillies dans l’ensemble des institutions et mises en commun permettront d’augmenter le niveau de connaissances scientifiques sur cette espèce en milieu zoologique afin d’aider les efforts de conservation en milieu naturel.

Parallèlement, les résultats permettront également d’établir des lignes directrices et de nouvelles initiatives visant l’amélioration continue du bien-être de ces gros pachydermes dans les zoos.

En fin de compte, les rhinocéros en nature et en milieux zoologiques sortiront grands gagnants de cette vaste mobilisation scientifique.

Nous partageons avec vous l’une de nos belles réussites au Zoo : une prise de sang sur un rhinocéros libre de ses mouvements : voyez comment l’équipe vétérinaire s’y est prise!