Pour une troisième année consécutive, nous avons eu le bonheur immense de constater que notre femelle condor des Andes a pondu un œuf et que celui-ci était bien fertile!

Après avoir connu un succès de reproduction dans le passé, notre équipe a dû relever un nouveau défi digne de mention cette année. En effet, en 2018, suite la naissance historique d’un premier condor des Andes au Zoo, ‘’Sun’’, le mâle reproducteur, avait agressé sa progéniture quelques jours seulement après son éclosion. La plaie engendrée avait demandé des soins de support pendant plusieurs semaines. À l’été 2019, le mâle a répété l’évènement chez un nouvel oisillon qui n’a malheureusement pas pu s’en sortir.

Face à cette triste réalité, notre équipe de spécialistes a créé un protocole scientifique basé sur l’expérience accumulée des plus grandes institutions zoologiques d’Amérique, telles que San Diego Zoo. L’objectif étant d’élever l’oisillon par l’homme, sans toutefois l’en imprégner. L’oisillon, qui est une femelle, a éclos le 21 juin dernier. Le protocole est suivi rigoureusement par les techniciens en soins animaliers et tout se déroule très bien jusqu’à maintenant. Cette dernière grandit très rapidement!

Le condor des Andes est en danger de disparition dans son milieu naturel. Les spécialistes qui émettent les recommandations de reproduction en identifiant les candidats selon leur génétique ont identifié 21 couples en situation de reproduction. De ces 21 couples, seulement 3 ont réussi à produire un poussin, incluant la femelle du Zoo de Granby qui en est à son troisième.